Route - Barrage de Diama

Le barrage de Diama et ses voies d’accès constituent le seul axe routier entre le Sénégal et la Mauritanie susceptible d’être emprunté sans prendre le bac fluvial.

La SOGED a entrepris de réaliser la réfection de cet axe côté sénégalais dans un premier temps. L’axe Rosso-Diama doit être réalisé dans un proche avenir côté mauritanien, assurant ainsi un axe privilégié de développement des échanges commerciaux internationaux.

La structure mise en œuvre est constituée de :

- 20 cm de fondation en banco-coquillage ;
- 15 cm de couche de base en banco-coquillage amlioré au ciment ;
- 4 cm d’enrobés denses.

Dans la zone marécageuse, ne variante de structure a été introduite, faisant office de première au Sénégal : il s’agit de la mise en œuvre d’un géotextile anti fissuration qui a pour effet :

- le ralentissement de la remontée des fissures ;
- l’amélioration de l’étanchéité de la structure.

Le géotextile est déroulé mécaniquement à l’interface couche de base - enrobés. Cette variante est réalisée sur un linéaire de 5,5 km pour une surface de 40 000 m2.

Maître d’ouvrage : Société de Gestion et d'Exploitation de Diama (SOGED)
Maître d’œuvre : AGEIM Ingénieurs Conseils + Polyconsult Ingénierie
Financement : Fond Routier
Montant des travaux : 1 Md FCFA ht (0,15 Md €)
Durée des travaux : 5 mois

Entrée du barrage de Diama après la mise en oeuvre des enrobés Mise en oeuvre du géotextile Bidim PGM 14
Aperçu du déroulage des deux bandes de PGM 14 Mise en oeuvre des enrobés sur le géotextile
Réhabilitation de l'ouvrage de Diama