Réhabilitation de la Cathédrale de Dakar

Nature des travaux :
Suite à un diagnostic effectué par la Direction du Patrimoine Culturel Classé et le Bureau d’Architecture du Palais, l’Etat a  financé la réfection complète de la Cathédrale de Dakar.
 
Les travaux entrepris comprennent tous les corps d’état : la réparation de la structure en béton armé, l’étanchéité, la mise aux normes  de l’installation électrique, les menuiseries métalliques, les carrelages, le ravalement général des façades ainsi que la construction d’un  local sanitaire en annexe.

L’ensemble des surfaces a été sablé pour retrouver un support sain. Les enduits ont ensuite été purgés de toutes les parties décollées ou faïencées.
Avant de reprendre le revêtement d’étanchéité, les équipes de maçon ont réparé le gros œuvre (maçonneries, acrotères, relevés, dômes…).

Grâce au complexe d'étanchéité réalisé, la cathédrale de Dakar a connu son 1er hivernage au sec depuis de nombreuse années. 
Equipés d'un nouveau paratonnerre, les deux "Tatas Soudanais" de l'architecte C.A. Wulfflef ainsi que l'ensemble de la cathédrale sont à l  'abri de la foudre.

Les cloches sonnent à nouveau. Un ensemble d'escaliers et de passerelles métalliques a été réalisé afin d'y accéder pour leur entretien.

Maître d’ouvrage : État du Sénégal
Maître d’oeuvre : Bureau d’Architecture du Palais
Architecte : Al Ousseynou Ndiaye
Montant des travaux : 624 Me FCFA (0,95 M€)
Durée des travaux : 7 mois