Assainissement et restructuration urbaine des quartiers traditionnels : Eiffage Sénégal au chevet de Hann et Petit Mbao

Les villages traditionnels lébous de la presqu’Île font partie de l’histoire  et  l’identité de Dakar, mais ils sont confrontés à des problèmes d’assainissement et même de circulation qui les étouffent.

Sur Financement de l’Union Européenne et l'État du Sénégal, sous la supervision du Maitre d’œuvre : FDV (Fondation Droit à la Ville) et du Maitre d’ouvrage Direction de la Coopération et des Financements Extérieurs (DCFE/PSON FED), les travaux d’assainissement et de restructuration urbaine des quartiers de Hann et Petit Mbao sont confiés à l’Entreprise Eiffage Sénégal suite à un appel d’offres.
L’objectif de ce projet et surtout d’améliorer sensiblement le cadre et les conditions de vie des habitants de ces quartiers et reste donc en cohérence avec les orientations du Document de Politique Économique et Social : DPES 2011- 2015 du Sénégal en matière de promotion du cadre de vie des populations vivant notamment en zone péri-urbaine.
C’est dans ce cadre que Gérard Sénac, Directeur Général d’Eiffage Sénégal accompagné d’Alioune  Badiane Directeur Général Adjoint et Papa Demba Niang, Administrateur Général de la Fondation Droit à la Ville ont effectué une visite de chantier à Yarakh (Hann), le 19 juillet 2018, dans le cadre du Projet d’Assainissement et de Restructuration Urbaine de Hann et Petit Mbao (PARUHPM).
La délégation, également composée de l’encadrement du chantier, a sillonné les rues du quartier de Yarakh sur les sites devant bénéficier des travaux.

Eiffage Sénégal entreprise chargée des travaux assurera :

  • La réalisation d’un réseau assainissement eaux usées qui prendra en compte toutes les concessions de Hann et Petit Mbao
  • La réalisation de 6 km de route urbaine en pavés avec l’approche HIMO (Haute Intensité de Main d’Œuvre)
  • La remise en conformité de tout le réseau électricité, éclairage public et téléphonie des voies aménagées
  • La remise en conformité de tout le réseau eau potable des voies aménagées
  • Le drainage de toutes les eaux pluviales des voies aménagées vers la mer
  • L'aménagement de la zone de recasement

Au total plus de 50000 personnes bénéficieront de cet assainissement collectif.

Par la suite, les dirigeants des différentes structures ont échangés avec les populations déplacées. En effet,  au début du projet, plusieurs maisons ont été remembrées ou reconstruites dans une zone de recasement  de 2,5 ha, aménagée dans le quartier Hann, pour permettre aux familles de  rester dans leur cadre environnemental habituel. Les populations reconstruisent elles-mêmes leurs maisons et les anciennes sont démolies avec l'accompagnement  de la FDV.
Parmi les populations rencontrées certaines ont déjà aménagé dans le site de recasement. Elles ont magnifié ce projet qui leur permettra de retrouver un cadre de vie sain et de remédier à un véritable problème de santé publique.

La visite a débuté par une séance de travail avec l'encadrement du chantier
Échanges avec une famille déplacée qui a aménagé sur le nouveau site