Visite du Grand-Duc de Luxembourg sur le chantier Langue de Barbarie

Le 23 janvier 2018, Son Altesse Royale, Henri Albert Marie Guillaume de Nassau, accompagné de Mahammed Boun Abdallah Dionne, Premier ministre, de Mansour Faye, Maire de Saint Louis et de Gérard Sénac, PDG d’Eiffage Sénégal s’est rendu sur le chantier de la Langue de Barbarie où Eiffage réalise une digue de protection côtière.
Le Grand-Duc a largement échangé avec les responsables d’Eiffage sur la nature des travaux. Gérard Sénac est revenu sur l’importance, de même que les caractéristiques techniques de cette structure émanant d’une décision urgente que le Gouvernement du Sénégal a prise pour sauver les populations.  Il explique qu’il s’agit d’une digue de 3,5 kilomètres, qui doit permettre de manière provisoire, d’atténuer la force des vagues, qui détruisent souvent les demeures.
Financés par le Gouvernement du Sénégal à hauteur de de 3.742.465.991 FCfa, ces travaux vont permettre de protéger les populations de Gokhou Mbathie, Ndar Toute, Santhiaba et Guet Ndar.
A la suite de cette présentation technique et afin de mesurer les dégâts causés par l’avancée de la mer, la délégation s’est rendue à l’école Abdoulaye Mbengue Khaly dont une partie est déjà envahie par la mer.
S’exprimant à la fin de sa visite, le Grand-Duc de Luxembourg n’a pas pu cacher son émotion face à cette situation promettant de saisir son gouvernement sur ce phénomène.

 

Gérard Sénac accueillant la délégation
L'ingénieur d'Eiffage présentant le chantier
  Explications complémentaires par Gérard Sénac
  La délégation sur le chantier pour découvrir les techniques utilisées